L’histoire du Musée de La Poste
Tout commence en 1864...

Article

Vous êtes ici

Le Musée de La Poste a été inauguré en 1946, il y a un peu plus de 70 ans. Mais c’est près d’un siècle plus tôt que le dessein de réunir des collections postales, et plus précisément les collections philatéliques, a vu le jour.
17/03/2020

Des débuts hésitants

Nous sommes en 1864, et la direction des postes de Paris fait alors part de son intention de rassembler des timbres-poste de tous les pays. L’idée fait son chemin, en piétinant la plupart du temps… les projets apparaissent, puis disparaissent… les années passent.

La première initiative a lieu en 1910 sous l’impulsion d’Alfred Dennery, alors directeur de l’école supérieure des PTT. Un musée du télégraphe et du téléphone est créé dans les locaux du ministère, situés à l’époque rue de Grenelle à Paris.

Trop ambitieux. Les espaces utilisés par le musée sont immenses au regard de sa faible fréquentation. Le musée est fermé en 1922 et ses collections léguées au Conservatoire des Arts et Métiers.

La tour du télégraphe du Chappe, 103 rue de Grenelle, abrita le ministère des Postes et Télégraphes jusqu'en 1960.

Érigée en 1841, la tour du télégraphe du Chappe, 103 rue de Grenelle, abrita le ministère des Postes et Télégraphes jusqu'en 1960.

La tour du télégraphe du Chappe, Moonik / CC BY-SA

Retour à la case départ ?

L’idée ne s’est cependant pas perdue. Eugène Vaillé, bibliothécaire du ministère des PTT, commence à réunir quantité de pièces et de documents sur l’histoire de la Poste.

Et, en 1936, Georges Mandel, ministre des PTT, prend la décision de créer un musée postal. Le contexte n’y est pas favorable, et la déclaration de guerre ajourne le projet. En 1942, une loi votée à l’Assemblée donne enfin vie au Musée Postal.

Celui-ci est installé – mais pas encore ouvert – 4 rue Saint-Romain, dans le 6e arrondissement de Paris, au sein du splendide hôtel de Choiseul-Praslin, propriété de la Caisse Nationale d’Épargne. Eugène Vaillé en est nommé directeur en 1943. L’établissement est inauguré en 1946.

Hôtel de Choiseul-Praslin, vues de l'extérieur et des salles du musée.

La Banque Postale a fait l’acquisition de l’hôtel de Choiseul-Praslin au début des années 2000, et l’a entièrement fait restaurer.

Hôtel Choiseul-Praslin : Musée Postal, négatif noir et blanc, 1946 à 1966 © Musée de La Poste – La Poste, 2020 | Muséographie du Musée Postal à l’hôtel Choiseul-Praslin, négatif noir et blanc, 1946 à 1966 © Musée de La Poste – La Poste, 2020

Une question de surface

Versements de la bibliothèque centrale des PTT, dons de timbres par de grands philatélistes, d’objets liés à l’histoire de la poste par des particuliers, acquisitions par le musée… les collections s’enrichissent au point que l’hôtel de Choiseul-Praslin n’y suffit plus.

À la recherche d’un nouveau lieu, le choix de l’Administration postale s’arrête en 1966 sur le siège de la Compagnie Générale de Radiologie, sis dans un hôtel particulier du boulevard de Vaugirard, dans le 15e arrondissement de Paris.

Le siège de la Compagnie Générale de Radiologie, vue aérienne et vue terrestre, vers 1970.

Le siège de la Compagnie Générale de Radiologie photographié peu de temps avant sa démolition. Le Musée de La Poste sera construit à son emplacement, et inauguré en 1973, la même année que la tour Montparnasse située à quelques centaines de mètres.

Le siège de la Compagnie Générale de Radiologie, vue aérienne et vue terrestre, tirages argentiques, vers 1970 © Musée de La Poste – La Poste, 2020

Les musées vieillissent aussi

L’hôtel particulier est détruit en 1970. Le nouveau musée, et son emblématique façade sculptée, est inauguré en 1973 par Hubert Germain, alors ministre des PTT.

Plus d’une trentaine d’années plus tard, et après quelques rénovations partielles, le Musée de La Poste n’est plus à la page : accessibilité des lieux, lumières, espaces, potentiel scénographique… il faut tout revoir.

D’où l’idée d’une transformation complète. Lancé en 2015, le projet s’achève à l’automne 2019.

Et c’est un musée flambant neuf, moderne, accessible à tous les publics qui rouvre alors ses portes le 23 novembre 2019 

Suggestions

Le Musée reprend vie !

Le 1er juillet, à 11h, le Musée le plus timbré de France rouvre ses portes ! Après trois longs mois durant lesquels nous avons beaucoup pensé à vous (...)
Consulter l'article
News

Plan guide

Le Musée de La Poste met à votre disposition un plan guide disponible à l'accueil pour vous aidez au mieux à vous repérer au sein du musée. (...)
Consulter l'article
Plan guide
Plan
Tous publics

Le Musée de la Poste (...)

Pendant 6 ans le Musée de La Poste s’est fait une « petite » beauté rien que pour plaire à ses visiteurs. Il rouvre les 23 et 24 novembre par des (...)
Consulter l'article
Totem et bandeaux indiquant la réouverture
Focus

Un timbre pour un musée (...)

Le 12 novembre 2019, La Poste émet un timbre à l’occasion de la réouverture de son musée le 23 novembre. Un timbre dévoilé le 7 novembre 2019 lors du (...)
Consulter l'article
Timbre création et gravure Elsa Catelin, d'après sculpture Robert Juvin - façade du Musée de La Poste © Feuille habillée : Philaposte  / Logotype : Téra-création
News

Les timbrés

Une envie de série courte drôle mais instructive !? Le Musée de La Poste a ce qu’il faut pour répondre à cette envie. La série Les Timbrés est un (...)
Consulter l'article
Les Timbrés
News

Bonne année 2020

Toute l'équipe du Musée de La Poste vous souhaite une bonne année deux mille vingt. (...)
Consulter l'article
Totem
News