Voyage en Terres Australes
Crozet et Kerguelen à travers les timbres-poste

Vous êtes ici

Une sélection de timbres des Terres Australes et Antarctiques Françaises a été ajoutée au panorama des timbres du musée pour célébrer la découverte, il y a 250 ans, des archipels Crozet et Kerguelen. Au cœur de ces émissions, les expéditions, la géographie des îles et les espèces animales locales.

L’année 2022 marque les 250 ans de la découverte des archipels Crozet et Kerguelen par la France en 1772.

Depuis leurs découvertes, ces territoires du bout du monde ont été le théâtre d’aventures humaines hors du commun, de voyages d’exploration, d’exploitation des ressources naturelles et animales par les baleiniers et les phoquiers, de naufrages, ou encore d’expéditions scientifiques internationales.

Une sélection de timbres des îles Crozet.

Aujourd’hui protégés au sein de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, élevés par l’Unesco au rang de patrimoine mondial de l’humanité en 2019, ces territoires sont devenus des sanctuaires de la biodiversité mondiale et des laboratoires à ciel ouvert dédiés à la recherche scientifique. Peu d’endroits au monde abritent encore des populations animales de l’importance de celles de ces deux archipels du sud de l’océan Indien : manchots, éléphants de mer, otaries, oiseaux marins, regroupés en colonies de dizaines de milliers d’individus.

 

Cet anniversaire est l’occasion pour le Musée de La Poste de présenter une sélection de timbres des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) versés par l’Union Postale Universelle (UPU), pour un voyage au cœur du patrimoine historique et naturel des archipels Crozet et Kerguelen.

Une sélection de timbres des îles Kerguelen.

Chaque année, l’UPU verse plus de 5000 timbres étrangers au Musée de La Poste et cette collection documentaire recense aujourd’hui plus de 750 000 timbres en provenance de tous les pays de monde y compris les TAAF.

Marianne, les visages de la République

La Marianne qui figure sur nos timbres d’usage courant change à chaque mandat présidentiel, et cela depuis 1944. Cette exposition dans l’exposition vous invite à découvrir et à comprendre son évolution jusqu’à nos jours… avec sans doute une nouvelle Marianne en 2023 !
Read the article