Le Musée de La Poste obtient le label Architecture contemporaine remarquable

Photo : Thierry Débonnaire pour le Musée de La Poste
Article

Vous êtes ici

Le Musée de La Poste vient d’obtenir le label Architecture Contemporaine Remarquable délivré par le Ministère de la Culture. Cette distinction intervient après la rénovation complète du bâtiment et de sa muséographie, valorisant son architecture d’origine des années 70.
14/10/2021

■ Le label

 

Le label « Architecture contemporaine remarquable » met à l’honneur des édifices et productions de moins de 100 ans non protégés au titre des Monuments historiques. Il vise à montrer l’intérêt de constructions récentes que tout un chacun peut habiter et fréquenter, de faire le lien entre le patrimoine ancien et la production architecturale actuelle, d’inciter à leur réutilisation en les adaptant aux attentes du citoyen (écologique, mémorielle, sociétale, économique…). Il vient ici récompenser le travail conjoint des équipes de Poste Immo et de Jung Architectures en charge de la transformation du Musée et plus particulièrement de la mise en valeur de sa façade sud.

 

Témoin de la transformation de La Poste et de la société française à travers les siècles, le Musée de La Poste a rouvert ses portes fin 2019, avec des espaces accessibles et lumineux totalement reconfigurés. Situé dans le XVe arrondissement de Paris face à la gare Montparnasse, le Musée présente, dans une scénographie modernisée, plus de 1 000 pièces issues de ses riches collections.

Photo : Thierry Débonnaire pour le Musée de La Poste

■ Histoire du bâtiment du Musée de La Poste

 

L’organisation nouvelle du musée, telle que l’a créée l’Atelier Jung Architectures, tourne autour d’un « totem », colonne vitrée qui traverse les espaces d’exposition permanente, organisés sur trois plateaux autour de cet axe.

 

La façade patrimoniale du 34 boulevard de Vaugirard constitue une forme forte, porteuse de l’identité même du Musée de la Poste, et fait figure de première pièce de la collection du musée. Symbole de la transformation du Groupe, le Musée illustre la volonté de La Poste de préserver et valoriser son patrimoine immobilier et architectural.

 

Ce chantier de rénovation est exemplaire du savoir-faire de sa filiale immobilière Poste Immo dans la réinvention de ses sites emblématiques.

« Ce projet, c’est aussi une rencontre avec l’architecture des années 1970, brutale mais digne d’intérêt dans l’exploration des bétons, des opacités, dans la recherche d’une expressivité forte…» Frédéric Jung

■ Le brutalisme

 

La façade du Musée de La Poste s’inscrit dans le courant architectural du brutalisme qui trouve son origine dans le mouvement moderne.

 

Le brutalisme se distingue par sa volonté de ne pas dissimuler les câbles et les tuyauteries d’un bâtiment, et par son absence d’ornements. On note également le caractère brut du béton.

 

Cette façade, que l’on peut également contempler de l’intérieur du bâtiment, a grandement inspiré le nouveau logo du Musée de La Poste.

 

Le bâtiment, conçu par l’architecte André Chatelin, Grand Prix de Rome, a été inauguré en 1973. Emblématique de l’architecture des années 1970, sa façade avait été travaillée par le sculpteur Robert Juvin. À partir du béton moulé fabriqué avec du ciment blanc et des agrégats de sable de Loire et de quartz, les panneaux en relief réalisés par le sculpteur, sont l’évocation de la taille douce d’un timbre à grande échelle.

Article suggestions

Le Musée de La Poste obtient le label Architecture contemporaine remarquable

Le Musée de La Poste vient d’obtenir le label Architecture Contemporaine Remarquable délivré par le Ministère de la Culture. Cette distinction intervient après la rénovation complète du bâtiment et de sa muséographie, valorisant son architecture d’origine des années 70.
Consulter l'article
Article