Thierry Mordant
Le maître des rêves

Vous êtes ici

Comme dans les rêves, les peintures de Thierry Mordant semblent fusionner des images éparses selon un mystérieux algorithme mémoriel. On retrouve cette dimension onirique parmi les quelque 60 timbres réalisés par l’artiste, notamment ceux qu’il a dessinés sur le thème du cirque ou des fonds marins.

© Thierry Mordant

Thierry Mordant dans son atelier

Thierry Mordant, Paris-Roubaix, projet du timbre, acrylique sur papier, 2001, timbre-poste, impression en héliogravure, 2002, Coll. Musée de La Poste © Thierry Mordant

La première maquette du timbre Paris-Roubaix (jugée trop lumineuse pour représenter le Nord) et le timbre-poste finalisé.

Thierry Mordant, Terre de requins, acrylique sur toile, 100 x 100 cm, 2019, Coll. de l’artiste © Thierry Mordant

L'une des nombreuses peintures de fonds marins réalisées par l'artiste.

Thierry Mordant, poire clownesque, acrylique sur résine, 2019, Coll. de l’artiste © Thierry Mordant

Photo de l’exposition À la pointe de l'Art. Au premier plan, une sculpture de poire du Nord peinte par l'artiste.

Thierry Mordant, Terre paisible, encre de Chine et crayon sur papier, 2013, Coll. de l’artiste © Thierry Mordant

Avant la peinture, Thierry Mordant avait fait le choix du dessin. Il dessine encore aujourd'hui.

Dessinateur, illustrateur et peintre, Thierry Mordant est originaire de Wattrelos (Nord). Après des études à l’école supérieure des Arts appliqués et du textile de Roubaix et à l’école du livre et des arts graphiques Maximilien Vox à Paris, il s’installe dans le sud de la France et travaille pour le musée océanographique et le festival du cirque de Monaco.

 

La peinture, qui n’attire pas Thierry Mordant à ses débuts, lui permet de transmettre son Magic World, un monde tout aussi fantastique que féérique, peuplé de créatures marines, de clowns, d’anges et de fées. Il utilise pour cela une technique picturale particulière : la peinture par projection à la brosse à dents. Il l’emploie également pour son premier timbre-poste français, en 2002, célébrant le centenaire de la course cycliste Paris-Roubaix.

 

Le timbre-poste, qui par son format ne semblait pas offrir la surface adéquate à cet artiste qui aime travailler « en grand », se prête bien à son style et les thématiques de ses timbres sont souvent en rapport avec ses travaux personnels.

 

L’artiste explore avec aisance tout type de support. Il personnalise le mobilier, habille la semi-remorque du magicien Dani Lary pour sa tournée, réalise un rideau de scène pour le Festival du cirque de Vaudreuil Dorion au Canada, des fresques murales ou encore des dessins pour des billets de banque souvenirs du Portugal. Il décore aujourd’hui les traditionnelles sculptures de pommes et de poires du Nord de la France. Il les habille, comme le mobilier, de la magie de ses motifs et de ses couleurs lumineuses.

Reportage vidéo, réalisation : Albert-Étienne Kerkove, Borris Berrier, production : Sabine Van Landeghem, musique : Maximilien Kerkove, 2017, Coll. Go World TV
Dans cette interview, Thierry Mordant détaille son parcours artistique, ses techniques picturales, ses rencontres, les timbres qu'il a dessinés...

À la pointe de l’Art

Le timbre, un geste d’artiste... Depuis le 19 mai, les visiteurs sont invités, pour la première fois, à découvrir la dimension créative et les métiers d’art qui donnent vie aux timbres et leur confèrent une dimension unique.
Read the article